News

Nouveau partenariat d'entreprise avec le principal cabinet d'avocats mondial, Baker & McKenzie

Publié 11/28/2016 Par CSC

Consortium for Street Children est fier d'annoncer un nouveau partenariat d'entreprise avec le plus grand cabinet d'avocats mondial, Baker & McKenzie.

Baker & McKenzie, cabinet d'avocats international de premier plan , collaborera avec le seul réseau mondial d'organisations d'enfants des rues, Consortium for Street Children (CSC), au cours des trois prochaines années.  

Cette annonce a été faite par Angela Vigil , partenaire pro bono et directrice exécutive chez Baker & McKenzie, au nom de son nouveau président mondial et premier président britannique, Paul Rawlinson , lors d’une réception à la Chambre des lords avec le très honorable Sir John. Major KG CH .  

Sir John Major a déclaré à la réception:

"Lorsque les enfants ne sont pas pris en charge, nous les avons tous laissés tomber. Par nous - je veux dire les gouvernements et les individus. C'est - pour moi - extraordinaire qu'ils soient restés si loin depuis si longtemps. Extraordinaire - et indéfendable. C'est comme si elles étaient invisibles à la conscience du monde. "

CSC Patron et ancien Premier ministre britannique, sir John Major KG CH, a reçu de généreuses promesses d'investissement et d'expertise juridique bénévole de Baker & McKenzie (de gauche à droite): Ed Poulton, Angela Vigil et Nicholas O'Donnell.

Baker & McKenzie collaborera avec le SCC en investissant dans des fonds et en offrant une expertise juridique gratuite. Le don de l'entreprise aidera à rendre les enfants des rues connectés aux programmes juridiques et politiques.

En particulier, le CSC sera en mesure de sensibiliser le monde entier au prochain point de repère - le commentaire général des Nations Unies sur les enfants dans les situations de rue , le premier cadre juridique international à protéger les droits des enfants des rues. Le don de Baker & McKenzie permet également à CSC de fournir une expertise technique aux pays «adopteurs précoces», qui souhaitent être les pionniers de la mise en œuvre de l'observation générale.

Baker & McKenzie, avec ses entreprises clientes, fourniront une expertise juridique sans précédent pour développer le tout premier Atlas mondial de plaidoyer sur les enfants des rues, qui rassemblera et partagera des informations sur les lois, les politiques et le nombre d’enfants en situation de rue.

La relation entre Baker & McKenzie et CSC a débuté lors du sommet de l'American Bar Association sur les besoins juridiques des jeunes de la rue en 2015. Angela Vigil a expliqué:

" Nous avons appris que l’ONU et le CSC souhaitaient s’assurer que les voix et les expériences des enfants des rues éclairaient l’Observation générale. Nous avons décidé de nous mobiliser avec nos amis corporatifs - Cargill, Merck, Regeneron et Salesforce - et ensemble, nous avons fait quelque chose que personne n’a jamais fait à une échelle significative. Nous avons demandé à des centaines d'enfants de la rue dans quatre capitales du monde ce qu'ils voulaient. Ce sont les enfants les plus marginalisés du monde - et nous les avons écoutés. C'est une première.

"J'ai assisté à la consultation en Asie du Sud à New Delhi et je me souviens de ce qu'un jeune de la rue a dit:  

"Les gens disent que nous avons des droits de soin et de protection. Nous ne savons pas où ils sont. Nous devons les chercher. "

« Ainsi, ensemble, nous avons obtenu les meilleures informations possibles - directement des enfants les plus qualifiés pour nous parler de la vie et du travail dans la rue - pour aider à faire le« meilleur possible »Commentaire général - pour que ces enfants n'aient plus à rechercher leurs droits. "

Ce partenariat unique en son genre a été reconnu par American Lawyer lors de son Global Legal Awards annuel en tant que projet de recherche pro bono de l’année.