CSC Work

Le SCC salue l'engagement du gouvernement britannique à lutter contre l'esclavage moderne et le travail des enfants

Publié 09/25/2018 Par Jess Clark

Auteur du blogue: Lucy Rolington, responsable des subventions et des projets internationaux

Lundi, la secrétaire d'État du ministère britannique du Développement international (DFID), Penny Mordaunt MP, a annoncé une série de nouvelles initiatives qui amélioreront la compréhension des facteurs qui poussent l'esclavage moderne et les pires formes de travail des enfants, ainsi que des interventions innovantes pour les combattre. Le Consortium pour les enfants des rues (CSC)   salue l'engagement du gouvernement britannique à lutter contre l'esclavage moderne et le travail des enfants, et est fier d'annoncer son rôle dans le prochain projet à venir.

Le programme «S'attaquer aux moteurs de l'esclavage moderne et du travail des enfants: une approche centrée sur l'enfant» sera financé par le DFID et dirigé par l'Institute of Development Studies (IDS), qui travaillera avec des partenaires du secteur pour identifier les moyens par lesquels nous peut augmenter les options des enfants pour éviter de s'engager dans un travail dangereux et d'exploitation. Le programme concentrera ses travaux sur trois pays cibles - le Bangladesh, le Myanmar et le Népal.

IDS dirigera ce travail et CSC travaillera aux côtés de ses principaux partenaires Terre des Hommes, ChildHope, Ethical Trading Initiative et London School of Hygiene and Tropical Medicine. Le SCC travaillera sur deux des quatre volets de travail, y compris le soutien à la dynamique familiale positive et aux normes sociales, et la création d'agences pour les enfants et de coalitions dirigées par des enfants.

Caroline Ford, directrice générale du Consortium for Street Children, a commenté le lancement

«L'inclusion des enfants des rues dans ce projet est vraiment excitante. Nous sommes depuis des années dans les objectifs de développement durable, et malgré l'engagement de ne laisser personne de côté, les enfants des rues sont continuellement invisibles dans les programmes de développement internationaux plus larges et, en conséquence, ne sont pas inclus, comptabilisés ou consultés dans les nombreux programmes brillants qui pourrait vraiment leur être bénéfique en tant que population intrinsèquement vulnérable.

  Ce projet reconnaît non seulement les nuances et l'interdépendance du travail des enfants, de l'esclavage moderne et des enfants des rues en se concentrant sur `` l'invisible '' et `` l'informel '', mais va encore plus loin de l'inclusion dans une participation active et significative. Il s'agit d'un saut dans la bonne direction pour les enfants des rues et nous sommes ravis de l'impact que ce consortium et cette approche participative apporteront. »

Ce travail s'appuiera sur un corpus croissant de recherches que le SCC entreprend sur ces questions - pour en savoir plus sur les liens entre les enfants de la rue et l'esclavage moderne, voir ici .

Veuillez contacter Lucy Rolington à lucy@streetchildren.org pour plus d'informations sur ce projet. Si vous êtes un membre du SCC travaillant dans la zone cible (géographiquement ou thématiquement), veuillez envoyer un courriel à network@streetchildren.org