Recherche

Forum de recherche

Le forum de recherche exceptionnel du Consortium pour les enfants de la rue est composé d'universitaires, de chercheurs indépendants et de représentants d'organisations de la société civile. Les membres du Forum de la recherche apportent une expertise académique et professionnelle pour guider les priorités de recherche et les travaux collectifs du SCC. Le Forum de la recherche fournit une plate-forme aux experts pour partager la recherche, les ressources et les approches existantes ainsi que pour créer un lien entre la recherche universitaire et le travail des membres du réseau sur le terrain.

DR. RUTH EDMONDS | CO-CHAIR OF THE RESEARCH FORUM

Gardez vos chaussures sales

Ruth est ethnographe et consultante en développement social chez Keep Your Shoes Dirty, une organisation qu'elle a fondée. Elle est également associée honoraire au Centre de recherche sur les familles et les relations de l'Université d'Édimbourg. La recherche de Ruth se concentre sur la génération de `` connaissances locales '' sur les systèmes socioculturels pour éclairer la conception des programmes et des politiques avec des organisations du monde entier, notamment les Nations Unies, les gouvernements, les organisations caritatives internationales et les trusts et fondations. Elle a quinze ans d'expérience dans la recherche ethnographique appliquée, en particulier en ce qui concerne les programmes et les politiques concernant les enfants et les familles vulnérables tels que les enfants connectés à la rue, les ménages dirigés par des enfants, les enfants ex-combattants, les enfants exploités sexuellement, l'agence et l'autonomisation des jeunes, la violence contre les femmes, la famille et la rupture des relations. Son travail couvre des contextes de recherche très variés, notamment le Ghana, la Zambie, l'Ouganda, le Rwanda, le Népal, l'Équateur et le Royaume-Uni. Ruth a également travaillé avec le Consortium for Street Children pour superviser l'approche d'apprentissage et d'innovation pour Building with Bamboo afin de développer des approches basées sur la résilience pour travailler avec les enfants de la rue exposés aux abus et à l'exploitation sexuels. Les recherches de Ruth sont apparues dans des rapports clients en ligne, des revues universitaires et des livres édités.

LIZET VLAMINGS | CO-CHAIR OF THE RESEARCH FORUM

CONSORTIUM POUR LES ENFANTS DE LA RUE

Lizet Vlamings est la responsable du plaidoyer et de la recherche du SCC, qui gère les activités de plaidoyer et de recherche de l'organisation, y compris la recherche pour rendre les enfants de la rue plus visibles et mesurer les progrès vers la réalisation de leurs droits. Lizet a une formation universitaire en sciences de la santé et en droit des droits de l'homme, et a précédemment travaillé en Ouganda où elle a documenté des violations des droits de l'homme, mené des projets de recherche sur les droits de l'homme sur des sujets tels que l'accès à la justice, la démocratie et les élections, et une approche fondée sur les droits à la réduction de la pauvreté. De plus, elle a de l'expérience en utilisant les résultats de la recherche pour mener des activités de plaidoyer pour promouvoir les droits des groupes de population vulnérables auprès des décideurs, des praticiens et des organismes d'application de la loi. Les intérêts de recherche de Lizet visent à rendre les populations invisibles visibles et à leur donner une voix.Elle vise à rapprocher la recherche et le plaidoyer pour garantir que les stratégies et les politiques visant à améliorer la vie des enfants des rues soient ancrées dans les réalités vécues des enfants des rues.

DR. ANDY WEST

CHERCHEUR INDÉPENDANT ET CONSULTANT

Depuis plus de 30 ans, le Dr Andy West travaille sur les droits des enfants et des jeunes, en particulier en Asie et au Royaume-Uni, mais aussi au Moyen-Orient, en Afrique et dans le Pacifique. Plus récemment, Andy a travaillé sur les droits et la participation des enfants au Vietnam et au Bangladesh, la santé communautaire dans les régions rurales reculées de Chine, et a publié une revue sur les perspectives et l'engagement des enfants dans les urgences humanitaires - Placer les enfants au cœur du Sommet humanitaire mondial. Andy s'intéresse principalement aux enfants et aux jeunes exclus et marginalisés, en particulier en ce qui concerne la protection et la participation. Son travail sur les questions liées à la rue comprend les `` enfants des rues '', la migration, le droit, les systèmes de soins, en particulier au Royaume-Uni, en Chine (y compris au Tibet et au Xinjiang), en Mongolie, au Bangladesh, en Indonésie, au Myanmar, aux Philippines et au Sri Lanka.

DR. ANITA SCHRADER MCMILLAN

UNIVERSITÉ DE WARWICK

La Dre Anita Schrader McMillan est chargée de recherche principale au Département de politique sociale et d'intervention de l'Université d'Oxford. Elle est psychologue sociale spécialisée dans la santé mentale des enfants et travaille au Royaume-Uni et dans les pays à revenu faible ou intermédiaire dans les domaines suivants: promotion de la santé mentale des enfants dans le cadre de la santé publique; Prévention de la maltraitance et de la négligence envers les enfants; les enfants dont les soins parentaux sont limités ou inexistants, l'accent étant mis sur les pays à faible revenu. Anita a une formation en anthropologie culturelle et en psychologie sociale et a beaucoup travaillé en Amérique centrale et du Sud, et plus récemment en Afrique subsaharienne, sur une série de programmes de recherche. Sa thèse de doctorat portait sur l'impact de l'éducation des parents sur le capital social dans le Guatemala d'après-guerre et impliquait un travail approfondi dans les communautés à hauts niveaux de violence et de pauvreté. Avant d'entrer dans la vie universitaire, elle a travaillé comme directrice de deux ONG et a été directrice (fiduciaire) du Consortium for Street Children pendant six ans.

PROFESSOR DANIEL STOECKLIN

CENTRE D'ÉTUDES SUR LES DROITS DE L'ENFANT, UNIVERSITÉ DE GENÈVE

Le professeur Daniel Stoecklin est professeur agrégé de sociologie à l'Université de Genève. Il travaille au Center for Children's Rights Studies et les domaines de recherche et d'enseignement sont la sociologie de l'enfance, les droits des enfants, les enfants des rues, la participation et l'approche par les capacités. Il a terminé sa maîtrise avec une recherche documentaire à l'Université Fudan de Shanghai sur la politique démographique de la Chine. Cela a été suivi d'un travail de terrain pour son doctorat sur les enfants des rues en Chine. Daniel a été impliqué dans plusieurs projets d'ONG dans le domaine des enfants en situation difficile et en tant qu'expert indépendant pour le Conseil de l'Europe concernant la participation des enfants. Sa publication la plus récente dans le domaine des enfants des rues: Aptekar, L., Stoecklin, D. (2014). Enfants des rues et jeunes sans-abri: une perspective interculturelle. Dordrecht: éditions Springer.

DAVID WALKER

ITAD

David Walker est consultant senior pour Itad sur le thème du genre. David est un spécialiste du développement social, avec plus de 13 ans d'expérience en recherche sur les aspects de l'égalité des sexes, de la violence sexiste, de la protection des enfants et de l'établissement de liens entre les preuves et les processus politiques. Le travail transversal de ce travail est axé sur l'inégalité entre les sexes et les normes sociales en tant que moteurs de privations, et sur la manière dont ces moteurs sont liés ou séparés des moteurs économiques et de la pauvreté. Le travail de David s'est concentré sur la violence, en particulier à l'égard des adolescentes, ainsi que sur les ramifications structurelles connexes de la prestation de services et de la gouvernance. À titre extra-scolaire, il est administrateur fondateur de l'organisation «Cities for Children». David a une formation en géographie humaine et études du développement, avec des spécialités méthodologiques dans les domaines des approches évaluatives qualitatives et participatives. Cela comprend un accent sur les pratiques sensibles au genre et adaptées aux enfants / jeunes, ainsi que sur les techniques secondaires telles que les examens systématiques et la synthèse des preuves.

PROFESSOR GARETH JONES

ÉCOLE DE LONDRES D'ÉCONOMIE ET DE SCIENCE POLITIQUE

Gareth Jones est professeur de géographie urbaine à la London School of Economics, directeur du Centre d'Amérique latine et des Caraïbes et membre associé de l'Institut international des inégalités. Ses intérêts de recherche portent sur la géographie urbaine, avec un intérêt particulier pour la façon dont les gens utilisent la ville et comment les villes sont représentées par les politiques et les pratiques. Il a mené des recherches au Mexique, en Colombie, en Équateur, au Brésil, en Inde, au Ghana et en Afrique du Sud. Gareth est actuellement rédacteur en chef conjoint de la Revue européenne des études latino-américaines et caribéennes et coordonne le réseau Europe-Amérique latine sur la violence, la sécurité et la paix qui rassemble des chercheurs de LSE, GIGA (Allemagne), Center on Conflict, Development and Peace -Bâtiment (Suisse), Universidad de los Andes (Colombie) et Universidade de Sao Paulo (Brésil). En savoir plus: http://www.lse.ac.uk/lacc/news/Europe-Latin-America-network-on-Violence-Security-and-Peace-network

DR. HARRIOT BEAZLEY

UNIVERSITÉ DE LA CÔTE SUNSHINE

Le Dr Harriot Beazley est géographe pour enfants et praticien du développement avec une expérience de la recherche participative centrée sur l'enfant auprès des enfants et des jeunes, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. Elle est maître de conférences en géographie humaine et coordinatrice de programme pour le développement international à l'Université de la Sunshine Coast (Australie) et chercheuse au Center for Communication and Social Change de l'Université du Queensland (Australie). Depuis 1995, la recherche de Harriot s'est concentrée sur la recherche participative fondée sur les droits auprès des jeunes de la rue en Indonésie et d'autres enfants marginalisés de la région. Harriot est le rédacteur en chef (Australie et Pacifique) de la revue Children's Geographies: Advancing Interdisciplinary Understanding of Younger People's Lives (Routledge, Londres).

HUGO RUKAVINA

STREETINVEST

Hugo Rukavina dirige les activités de recherche et de collecte de données de StreetInvest. StreetInvest est une organisation leader dans la recherche sur les enfants connectés à la rue et en partenariat avec l'Université de Dundee sur le projet Growing Up On The Streets, un projet de recherche primé, effectuant des recherches longitudinales sur la vie des enfants connectés à la rue à Accra, Harare et Bukavu. . StreetInvest est également une autorité de premier plan sur les méthodologies d'observation des effectifs pour les enfants connectés à la rue, et a développé un certain nombre d'outils de collecte de données spécialisés pour soutenir la pratique du travail de rue. Hugo est titulaire d'une maîtrise en pratique du développement durable de Royal Holloway, Université de Londres, avec une thèse sur la mesure du bien-être des enfants des rues et comment cela peut montrer des preuves de l'impact du travail de rue. Hugo s'intéresse particulièrement à la recherche sur l'impact du travail de rue et à la manière de le démontrer, ainsi qu'aux effectifs et aux recherches qualitatives sur la vie des enfants connectés afin de savoir qui ils sont, où ils se trouvent et ce dont ils ont besoin.

PROFESSOR IRENE RIZZINI

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE ET DE POLITIQUE DE L'ENFANCE

Irene Rizzini est professeur à l'Université catholique pontiphique de Rio de Janeiro, Brésil (PUC-Rio) et directrice fondatrice de CIESPI - le Centre international de recherche et de politique sur l'enfance à PUC-Rio. Ses principaux intérêts d'enseignement et de recherche se situent dans les domaines des droits de l'homme et des politiques publiques. Irene est fréquemment utilisée en tant qu'expert sur les questions affectant les enfants par les agences gouvernementales étatiques et fédérales au Brésil, ainsi que par les centres de recherche et de politique à but non lucratif au Brésil et à l'étranger. Le travail d'Irene comprend l'analyse de la condition des enfants et des jeunes dans des contextes de vulnérabilité, tels que les enfants dans les rues, les enfants pris en charge et ceux qui grandissent dans des contextes de pauvreté et de violence. Certaines publications du professeur Rizzini sont disponibles sur le site Web du CIESPI.

KHUSHBOO JAIN

UNIVERSITÉ DE DELHI

Khushboo Jain a beaucoup travaillé pour garantir les droits des enfants en contact avec les chemins de fer et les enfants connectés à la rue en Inde, notamment par le biais d'une requête auprès de la Haute Cour de Delhi. Elle est l'un des membres fondateurs du «Groupe de travail indien sur les droits des enfants en contact avec les chemins de fer». En tant que candidate au doctorat au Département de sociologie de l'Université de Delhi, elle fait des recherches sur les pratiques de fabrication domestique dans les rues de Delhi. Khushboo travaille sur une étude de recherche intitulée `` Marginalité sociale et géographique dans les espaces urbains contemporains '', une étude sur la façon dont les groupes marginalisés, y compris les réfugiés et les Roms, coexistent dans les espaces urbains marginaux en Europe. De plus, elle est associée au Centre australasien pour les droits de l'homme et la santé pour faire connaître les législations anti-dot en Australie et initier des conversations sur les nouveaux contours de l'abus de dot en Inde.

PROFESSOR LEWIS APTEKAR

UNIVERSITÉ DE L'ÉTAT DE SAN JOSE

Lewis Aptekar est professeur retraité de formation des conseillers à l'Université d'État de San Jose et ancien président de la Society of Cross-cultural Research. Le professeur Aptekar a commencé ses recherches auprès des enfants des rues à Cali, en Colombie, dans les années 1980. Il a depuis mené des études sur plusieurs continents sur les enfants des rues, les enfants victimes de catastrophes naturelles et les enfants déplacés par la guerre. Il s'est concentré sur les comparaisons interculturelles, la réponse du public aux enfants des rues, les différences entre les sexes et les dynamiques changeantes de l'adolescence. Son travail s'adresse aux praticiens, aux décideurs et aux chercheurs. Lewis est un chercheur primé avec des publications de livres dont Street Children in Cali; Catastrophes environnementales dans une perspective mondiale; Dans la bouche du lion: espoir et chagrin dans l'aide humanitaire; Enfants des rues et jeunes sans-abri: une perspective transculturelle.

PROFESSOR LINDA THERON

UNIVERSITÉ DE PRETORIA

La Dre Linda Theron est psychopédagogue et professeure titulaire au Département de psychologie de l'éducation, Faculté d'éducation, Université de Pretoria; un associé au Centre pour l'étude de la résilience, Université de Pretoria; et un professeur extraordinaire dans Optentia Research Focus Area, North-West University, Afrique du Sud. Les recherches et publications de Linda se concentrent sur les processus de résilience des jeunes sud-africains confrontés à l'adversité chronique et expliquent comment les contextes socioculturels façonnent la résilience. Elle est rédactrice en chef de Youth Resilience and Culture: Complexities and Commonality (Springer, 2015) et rédactrice en chef associée de Child Abuse & Neglect (Elsevier). Linda a délibérément transformé les résultats de la recherche en contenu curriculaire, ainsi qu'en produits conviviaux et / ou adaptés à la communauté et a reçu diverses récompenses de recherche à cet égard.

PROFESSOR LORRAINE VAN BLERK

UNIVERSITÉ DE DUNDEE

Lorraine van Blerk est professeur de géographie humaine à l'Université de Dundee. Elle a mené des recherches auprès d'enfants et de jeunes de la rue en Afrique subsaharienne au cours des 18 dernières années et a écrit plus de 70 publications universitaires et politiques dans ce domaine. Lorraine est l'un des directeurs de recherche du projet de recherche longitudinale et qualitative Grandir dans la rue. En particulier, Lorraine a un vif intérêt à travailler pour une participation plus efficace des enfants des rues à la fois dans la recherche et les pratiques politiques, ce qui a été largement souligné dans ses écrits. Lorraine a occupé le poste de présidente du forum de recherche de 2012 à 2018.

MICHELE PORETTI

UNIVERSITÉ DE FORMATION DES ENSEIGNANTS, LAUSANNE et CENTRE POUR LES ÉTUDES SUR LES DROITS DE L'ENFANT, UNIVERSITÉ DE GENÈVE

La Dre Michele Poretti est maître de conférences à l'Université de Lausanne pour la formation des enseignants et la recherche associée au Centre d'études des droits de l'enfant de l'Université de Genève. Il a une formation universitaire multidisciplinaire (sociologie, économie, droits de l'enfant, évaluation des politiques publiques) et une expérience de dix ans dans le domaine humanitaire, notamment au sein du Comité international de la Croix-Rouge, y compris le travail de terrain, l'élaboration de politiques et l'évaluation. Ses recherches et ses publications explorent les implications politiques de différentes pratiques fondées sur les droits des enfants, en mettant l'accent sur l'inclusion, la citoyenneté et les inégalités. Il a étudié, en particulier, les potentiels et les pièges des espaces participatifs destinés aux enfants et aux jeunes, ainsi que l'évolution de l'agenda international des droits de l'enfant depuis l'adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, en examinant les facteurs qui ont façonné les trajectoires de catégories telles que «enfants des rues», «violence contre les enfants» ou «enfants disparus». Il a également évalué la pertinence des politiques locales de l'enfance et de la jeunesse en Suisse à travers le point de vue des enfants de 8 à 10 ans issus de milieux socio-économiques différents, y compris les enfants ayant des liens étroits avec la rue.

PAULA HEINONEN

CENTRE INTERNATIONAL D'ÉTUDES SUR LE GENRE à LADY MARGARET HALL, UNIVERSITY OF OXFORD

Paula Heinonen est associée de recherche, International Gender Studies Centre (IGS) à Lady Margaret Hall, Université d'Oxford. Elle a été chargée de cours en études de genre, politique et anthropologie du développement au Hertford College, Université d'Oxford (2004-2017). Auparavant, elle a été chargée de cours principale en anthropologie au Département de sociologie et d'anthropologie sociale, ainsi que chef de la recherche au Centre de recherche et de formation pour les femmes (maintenant rebaptisé Centre d'études sur le genre), Université d'Addis-Abeba, Éthiopie. Paula est titulaire d'un D. Phil en anthropologie, Université de Durham, BA et MA Sciences humaines, Université d'Oxford et d'un diplôme en développement du Ruskin College, Oxford. Ses intérêts de recherche spécifiques portent sur les études de l'enfance, les enfants des rues et les gangs de jeunes, ainsi que le féminisme et les masculinités. Les publications sélectionnées comprennent: les gangs de jeunes et les enfants des rues: culture, éducation et masculinité en Éthiopie. 2011 et Berghan Books et Implication méthodologique de la diversité contextuelle dans la recherche sur les enfants, les jeunes et les environnements des rues, Vol.13, no.1 (printemps 2003)

PROFESSOR PHIL MIZEN

UNIVERSITÉ ASTON

Le professeur Phill Mizen est un sociologue des enfants et des jeunes ayant un intérêt particulier pour le travail, le travail et l'emploi et pendant de nombreuses années, il a travaillé avec le professeur Yaw Ofosu-Kusi (Université de l'éducation, Winneba) en recherchant et en publiant largement sur les expériences et les compréhensions des enfants. de vivre et de travailler à la fois dans la rue et dans les quartiers informels; et sur le développement d'approches méthodologiques de recherche avec et pour les enfants à l'écoute de leurs voix. Phill est actuellement doyen associé à la recherche à l'École des langues et des études sociales de l'Université Aston et membre du comité de rédaction de la revue Work, Employment and Society. Ses recherches et ses écrits se sont concentrés sur l'action des enfants dans la mesure où ils s'appliquent à la vie d'enfants vivant dans des circonstances particulièrement difficiles, et il reçoit régulièrement des invitations d'institutions renommées telles que Max-Plank-Gesellschaft, l'Institut Universitaire Kut Bösch et l'Université Harvard pour s'exprimer. à propos de ce travail.

PROFESSOR SARAH JOHNSEN

UNIVERSITÉ HERIOT-WATT

La professeure Sarah Johnsen est membre titulaire de l'Institut de recherche sur les politiques sociales, le logement et les égalités (I-SPHERE) de l'Université Heriot-Watt. Elle a précédemment travaillé pour l'Université Queen Mary de Londres, l'Université de York et l'Armée du Salut (Royaume-Uni et Irlande). Une grande partie du travail de Sarah se concentre sur le sans-abrisme, la toxicomanie et la culture de la rue au Royaume-Uni. Elle possède une expertise particulière dans l'itinérance chez les jeunes et un intérêt constant pour la pratique et l'éthique de la recherche impliquant des personnes vulnérables. Certaines des publications de Sarah comprennent: Watts, B., Johnsen, S. et Sosenko, F. (2015) Youth Homelessness in the UK: a review for the Ovo Foundation (Edinburgh, Heriot-Watt University); et Johnsen, S. & Quilgars, D. (2009) Youth homelessness, dans: Fitzpatrick, S., Quilgars, D. & Pleace, N. (Eds.) Homelessness in the UK: problems and solutions, 53-72 (Coventry , Chartered Institute of Housing).

DR. VICKY JOHNSON

UNIVERSITÉ DES HIGHLANDS AND ISLANDS

Le Dr Vicky Johnson est directrice du Centre for Remote and Rural Communities de l'Université des Highlands and Islands. Elle a auparavant travaillé à la Goldsmiths University of London et à l'Université de Brighton. Elle a plus de vingt ans d'expérience en tant que chercheuse et praticienne en développement social et communautaire et en participation des enfants et des jeunes, et a dirigé des programmes et des partenariats en Afrique, en Asie et en Amérique latine pour des organisations internationales non gouvernementales, y compris ChildHope, et a fourni des conseils d'experts pour un éventail de départements des Nations Unies et du gouvernement, notamment le HCR, l'OIT et le DFID sur ces sujets. Vicky donne des conférences sur la méthodologie de la recherche sociale, les enfances internationales, la géographie des enfants, les droits de l'enfant et les droits de l'homme, l'éducation comparée internationale et dirige des programmes internationaux de recherche avec des enfants et des jeunes marginalisés. Elle a récemment dirigé la recherche mondiale sur les droits des jeunes contre l'incertitude (VOTRE) en Éthiopie et au Népal afin de comprendre comment soutenir la créativité des jeunes face à l'incertitude.

PROFESSOR YAW OFOSU-KUSI

UNIVERSITÉ D'ÉDUCATION À WINNEBA

Yaw Ofosu-Kusi est professeur d'études sociales et doyen de la Faculté de droit et des sciences de gestion de l'Université de l'énergie et des ressources naturelles, Sunyani, Ghana. Il est également chercheur au Département des études africaines de l'Université de l'État libre, en Afrique du Sud. Avant sa nomination actuelle, il a occupé divers postes à l'Université de l'éducation, Winneba, Ghana; était professeur invité à l'Université de Fribourg / Institut Kurt Bosch, Suisse, et à l'Université de Flensburg, Allemagne; et le directeur annuel de l'Institut d'études sur l'enfance et la jeunesse du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), Dakar, Sénégal en 2011. Yaw est titulaire d'un doctorat en sciences sociales appliquées de l'Université de Warwick, Royaume-Uni, et ses intérêts de recherche portent principalement sur l'enfance urbaine et l'économie informelle, avec une attention particulière accordée au travail des enfants, à la migration des enfants, à la vie dans la rue et à l'action des enfants. Il a récemment édité le livre `` Agence pour les enfants et développement dans les sociétés africaines '', publié par le CODESRIA en 2017.